News Republic

Windows a 30 ans, retour sur un symbole de l'informatique grand public

PHONANDROID
PHONANDROID
FRIDAY, NOVEMBER 20, 2015 5:33 PM GMT

Windows, c'est la pierre angulaire de l'informatique grand publique, un pilier central ayant été posé il y a trente années de cela, le 20 novembre 1985 par une jeune société appelée Microsoft. Aujourd'hui, des centaines de millions de foyers sont équipés d'une version du système d'exploitation. Retour sur un symbole.

C'est donc le 20 novembre 1985 que le digne successeur du non-moins célèbre MS-DOS fit son apparition. Causant un véritable sursaut au sein de la communauté informatique se résumant alors à une poignée de privilégiés, Windows marquera le début d'une ère nouvelle amorçant le développement et l'expansion d'un univers qui encore aujourd'hui ne cesse de s'étendre.

Windows 1.0 en bon premier de lignée a donc engendré de multiples versions avant d'arriver à l'actuelle et ultime Windows 10. Si en soit, le lien de parenté ne se distingue plus très facilement, les indices se cachent comme bien souvent dans les détails : les barres de défilement, les menus déroulants, les icônes, boîtes de dialogues sans même parler des logiciels MSPaint ou WordPad.

Des éléments qui font partie intégrante du paysage informatique et qui, en cas d'absence au sein d'une interface pourraient aujourd'hui provoquer l'indignation, l'incompréhension. Mais autrefois, avant Windows 1.0, il fallait faire sans. Il fallait aussi se passer de souris et privilégier les lignes de commandes.

Désormais, le pointer et cliquer deviendrait la norme. Avec ce nouveau périphérique de navigation, MacIntosh et Microsoft ont révolutionné l'approche de l'informatique. En cette année 1985, trois grands acteurs sont alors sous les projecteurs : IBM, Apple et Microsoft, dorénavant les trois concurrents principaux dans le monde de l'informatique de masse.

Windows 1.0, la révolution est en marche

Bill Gates et la première édition de Windows 1.0

Pour faire tourner Windows 1.0, votre ordinateur nécessitait la présence de deux lecteurs disquettes, de 256 Ko de mémoire et d'une carte graphique. Si votre utilisation de l'ordinateur allait au-delà du traitement de texte et impliquait la gestion d'un autre logiciel, vous deviez alors disposer d'un disque dur et de 512 Ko de mémoire. Des critères qui font sourire aujourd'hui, ces capacités ne suffisant plus vraiment à faire tourner quoique ce soit.

Alors qu'Apple concevait des interfaces graphiques spécialement dédiées à l'utilisation de la souris, Microsoft s'est petit à petit focalisé sur le développement matériel puis logiciel. Au bout du compte, Microsoft devint peu à peu une entreprise spécialisée dans la conception de software là où IBM se concentrait sur l'architecture du PC. La société de Redmond a toujours fait en sorte que son OS soit le plus libre et modulable possible, permettant aux développeurs et autres concurrents d'apporter des logiciels compatibles.

Progressivement, les fabricants de PC ont commencé à s'affairer autour du système d'exploitation de Microsoft tout comme les grandes sociétés de développement logiciel. En apportant un logiciel aux producteurs de matériel, Microsoft s'est avec le temps assuré une très vaste plateforme d'échanges, échanges vous donnant encore maintenant accès aux nouvelles itérations de Windows.

Système hégémonique

Depuis trente ans, Windows domine l'informatique grand public et avec ce nouvel élément installé au sein des foyers du monde entier, deux écoles se sont formées : les sympathisants Mac et les pro-PC. Niveau chiffre, c'est bien Windows qui l'emporte en terme de représentation sur la surface du globle, le déploiement de Windows 10 s'étendant à vue d'œil.

Dans les années 1980, les affrontements entre les deux géants se faisaient au travers de campagnes publicitaires un brin déjantées, mettant notamment en scène le très (trop ?) énergique Steve Ballmer. Encore un qui devait probablement carburer à l'aide de certains produits illicites très en vogue à l'époque, jugez par vous-mêmes.

Toujours est-il que Microsoft a toujours continué à suivre cette route de l'adaptabilité, le rendant compatible sur différents supports mais aussi en revisitant son approche d'utilisation, qu'elle soit familiale ou professionnelle. La prochaine étape pour la firme est la migration en dématérialisé vers le Cloud, comme Google envisage de le faire également. Une prochaine phase qui s'annonce d'ores et déjà historique et critique pour l'avenir de la société.

L'histoire en images

Windows 1.0 : support de la souris, interface graphique dédiée, logiciels

Windows 2.0 (1987) : Évolution 16-bit apportant notamment pour la première fois Word et Excel

Windows 3.0 (1990) : interface revisitée, gestionnaires des fichiers et programmes. La mise à jour 3.1 célébra l'arrivée du Démineur

Windows NT 3.5 (1994) : grande avancée de l'OS dans le milieu professionnel, amélioration sécurité et partage de données

Windows 95 (1995) : Version emblématique d'une génération. Un thème musical composé par Brian Eno, une publicité sur fond de Rolling Stones. Un premier pas vers le 32-bits, un menu Démarrer et l'arrivée d'Internet Explorer.

Windows 98 (1998) : sur la lancée de Win95, il apporte une meilleure gestion matérielle, améliore les performances. Outlook, NetMeeting etc. Une version axée sur Internet.

Windows Me (2000) : coup de mou pour le nouveau millénaire. Cette version centrée sur le multimédia fut très critiquée pour ses bugs

Windows 2000 : Conçu pour les ordinateurs de bureaux, il est basé sur Windows NT, apporte de nouvelles protections, le cache DLL, le plug-and-play…

Windows XP (2001) : Alliage entre environnement professionnel et familial, XP reste une des versions les plus mémorables encore aujourd'hui

Windows Vista (2007) : 6 ans de développement pour une version qui ne remportera pas les suffrages.

Windows 7 (2009) : Il parvint à faire oublier Vista et reste encore aujourd'hui une des versions les plus appréciées.

Windows 8 (2012) : Grand ménage niveau interface, disparition du menu Démarrer. Ouverture vers tablettes et mobiles. Un chamboulement pour beaucoup.

Windows 10 (2015) : retour du menu démarrer. Arrivée de Cortana, Microsoft Edge, streaming Xbox One à PC. L'OS devient un service plus qu'un logiciel.

via

Cet article Windows a 30 ans, retour sur un symbole de l'informatique grand public est apparu en premier sur PhonAndroid.



Read the original article
Comments :